Le Journal de Maison Matisse

Le Journal de
Maison Matisse

 

Intérieur au vase étrusque

Réalisé durant les premiers mois de la Seconde Guerre mondiale et dévoilé en 1940,
l'Intérieur au vase étrusque n'est pas un tableau de Matisse comme les autres.

 

Tableau de Matisse interieur au vase étrusque

L'intérieur au vase étrusque (article du journal)
Henri Matisse, Intérieur au vase étrusque (1940). The Cleveland Muséum of Art.
© Succession H. Matisse.

Par ses couleurs mêmes, plus sombre qu'à l'accoutumée, il semble porter en lui les stigmates de sa période de conception. Une noirceur atténuée, malgré tout, par les vifs contrastes de la veste tricolore du modèle. Bleu, blanc, rouge : trois couleurs qui renvoient évidemment à la cocarde du drapeau français et au patriotisme du peintre, particulièrement vibrant en ces temps agités. Un état d'esprit que cette huile sur toile exposée au Cleveland Museum of Art raconte d'une autre façon : par bien des aspects, allant du costume au rideau peint sur sa gauche, l'œuvre est une « odalisque tardive », qui renvoie directement aux tableaux de femmes réalisés par Matisse de 1921 à 1928.

Pourtant, parce qu'elle est assise, et parce que ses yeux sont plantés dans ceux du spectateur, cette odalisque-ci s'oppose aux corps allongés et aux regards détournés de ses aînées.

Doit-on y voir une allégorie de la France active et résistante ? Ou une représentation de la conscience du peintre lui-même, emblème de son propre pays ? Ce qui est certain, c'est que la toile montre toute la passion du peintre pour les objets, qu'il s'agisse de la table en chêne bicolore ou du fameux vase étrusque dont s'est inspiré le designer Jaime Hayon pour réaliser les pièces en édition limitée, à l'occasion du 150ème anniversaire de la naissance d'Henri Matisse.