UN AMOUR DU TEXTILE

Habiller ou vêtir, deux verbes qui ne cessent de vibrer au gré du textile.

Deux verbes pourtant pensés pendant longtemps comme des acteurs de l’industrie de la mode, ils se sont découverts d’autres horizons, en quête de messages tout aussi innovants et créatifs : ceux du design. Forme d’expression à part entière, le textile se décline sous toutes les coutures.

Il suffit d’une matière, d’un toucher ou d’un motif pour changer l’atmosphère d’une pièce, l’ouvrir à tous ou la rendre intime, lui forger un caractère. Le design textile n’a donc rien à envier à la mode : il transmet des messages forts, d’intimité, de chaleur, d’espoir et de renouveau.

Si le textile représente l’une des plus anciennes formes d'artisanat, il a fallu en réalité attendre le 19ème siècle pour qu’il connaisse son essor. Traditionnellement, le design textile concernait d’avantage l’habillement de nos intérieurs, sous la forme de rideaux, tentures et autres linges de maison. Aujourd'hui, le textile s’étend à des utilisations beaucoup plus variées et voit son rôle être entièrement redessiné par les nouvelles générations de designers.

Texture, couleur, structure des fils et tissage, tout est pensé pour concevoir des tissus novateurs, bien que toujours ancrés dans un héritage traditionnel profond.

MAISON MATISSE ET LE JACQUARD

Dans la collection Intérieur aux Aubergines, les tissus des assises, du paravent, des papiers-peints et des coussins, ont été réalisés en fils naturels de coton et viscose par une vénérable manufacture vénitienne qui date du XVIIIème siècle. Ici, des métiers à tisser Jacquard de la plus haute technologie ont été mis à disposition pour créer selon la technique des Gobelins deux modèles de lampas, l'un à motif feuillage, l'autre à motif poires.

Le métier jacquard est un métier à tisser mis au point en France en 1801, combinant les techniques des aiguilles de Basile Bouchon, des cartes perforées de Falcon et du cylindre de Vaucanson. Les cartes perforées guident les crochets qui soulèvent les fils de chaines, permettant de tisser les motifs.

Plusieurs tests de tissage ont été nécessaires pour obtenir quatre composantes de couleurs sur mesure, deux pour les chaînes et deux pour la trame, correspondant à celles imaginées par Cristina Celestino pour notre collection. Ainsi, l'aspect opaque du coton de la chaîne crée un contraste avec le semi-brillant de la trame en viscose naturelle afin de donner une impression de profondeur au motif.

Recherche, savoir-faire et minutie, les métiers à tisser Jacquard permettent la création de tissus de très haute qualité, avec une complexité de motifs inégalée. Réel travail d’orfèvre, cette technique est encore utilisée aujourd’hui par des manufactures ayant à cœur de faire perdurer le savoir-faire qui leur a été transmis, et ce en soutenant la création contemporaine.

DE LA LAINE MÉRINOS POUR NOS PLAIDS

Également confectionnés sur des métiers à tisser Jacquard dont le tissage permet leur rendu double-face bicolore, nos plaids sont composés de laine (50%) et de laine mérinos extrafine (50%) provenant de Nouvelle-Zélande. Caractérisée pour son extrême douceur, la laine mérinos fait de chacun de nos plaids de réels cocons.

Trois fois plus fine que la laine traditionnelle, la laine mérinos est une fibre luxueuse et écoresponsable. Confortable et résistante, elle est composée de fibres douces et soyeuses, permettant une régulation idéale de la chaleur. Très saine puisque non allergisante, elle convient aux peaux les plus sensibles.

Sur un lit, un fauteuil ou tout simplement autour des épaules, nos plaids en laine mérinos vous accompagnent, toujours en douceur.